Histoire de l'eau alcaline

En 1937, Suga, un scientifique japonais, conduisait une expérience visant à soumettre l’eau à l’électrolyse.

C’est à ce moment-là qu’il découvrit accidentellement qu’au cours du processus, l’eau soumise à l’électrolyse se transforme en eau acide et en eau alcaline. Il réussit ensuite à les séparer, menant diverses expériences.

Il se rendit compte que l’eau acide, qui est générée par la borne (+) de l’électrolyseur, possède d’importantes propriétés de stérilisation et que l’eau alcaline, générée par la borne (-), permet aux plantes de grandir sainement et plus rapidement. Plus tard, de nombreux autres scientifiques menèrent des recherches sur l’eau acide et l’eau alcaline.

Dès lors, d’importantes informations sur leurs méthodes d’utilisation et leurs puissants effets furent découvertes.

En conséquence, les gens, fascinés par les propriétés de cette eau, commencèrent à s’y référer comme « l’eau miracle ».

L’eau acide et l’eau alcaline étant produites par la séparation des ions + et des ions - du fait de l’électrolyse, on peut appeler ces eaux des eaux ioniques.